L’auteure-compositrice et interprète française Agnès Bihl lancait au Québec le 23 février dernier son plus récent album, Rêve Général(e), sorti en France le 1e février dernier, une réalisation de Didier Grebot.

« C’était un challenge: je sais écrire des choses dures, je sais faire mal, mais est-ce que je peux écrire sur le bonheur d’exister?» Et voici Agnès Bihl signant des chansons d‘amour, des tranches de vie heureuse, des portraits drolatiques, des scènes de comédie. Elle a donné pour titre à son album un slogan de Mai 68, Rêve Général(e). Et elle en a appliqué un autre à son travail: elle s‘est interdit de s‘interdire.

L’artiste parle ainsi d‘un disque «moins féministe et plus féminin », de «l‘envie de mettre un peu de sourires dans mes concerts». On la connaissait moqueuse, ironique, sarcastique. Voici qu‘elle ose le sourire, comme avec Mamie les cheveux mauves, personnage mi-Doisneau, mi-Dubout, ou avec Elle et lui, chamaillerie amoureuse swing. Oui, son univers est «moins glauque, moins dur, plus optimiste» mais tout en continuant à railler la bêtise ordinaire comme dans Quand on voit c‘qu‘on voit. Elle a un grand sourire radieux : «J‘avais envie d‘aller mieux.»

Pour une deuxième année consécutive, Agnès Bihl débarque au Québec en plein cœur de février armée de ses bottes lunaires rouges et de son énergie débordante  pour lancer son nouvel album et y présenter une série de spectacles. La direction musicale des spectacles au Québec est assurée par le remarquable Steve Normandin qui l’accompagne au piano et à l’accordéon. Pour les représentations de Québec et Montréal, Agnès Bihl partagera la scène, en plateau double, avec l’auteur-compositeur-interprète québécois Stéphane Côté.

« Agnès Bihl, repérée pour sa verve farouche, a toujours eu le don d’épingler les travers de nos sociétés […] La Petite Sirène, portrait d’une fille clouée dans son fauteuil, est un titre difficile et superbe. Preuve qu’Agnès Bihl, nouvelle protégée d’Aznavour, sait remarquablement écrire. »

(Télérama 09/01/08)

« Tout cela, Agnès Bihl le sert avec une énergie débordante de nouvelles couleurs et de relief, encadrant une voix un peu haut perchée, un peu voilée, un peu éraillée, un peu vacillante par moments, autrement dit bigrement humaine. Cette plume parmi les plus jolies du moment ressuscite la chanson résistante »

(Midi Libre 14/12/07)

« Nul n’est resté insensible à la poésie et au réalisme des textes d’Agnès Bihl, chanteuse talentueuse et prometteuse »

(Le Dauphiné Libéré 18/12/08)

« Après une première partie d’Agnès Bihl, fortement applaudie mercredi dernier par Serge Lama »

(Libération 24/10/07)

site officiel: http://agnes-bihl.com
son myspace: http://www.myspace.com/agnesbihl
site au Québec: http://productionsmb.com/agnesbihl.html

Agnès Bihl (Plateau double avec Stéphane Côté), le dimanche 28 février à 20h à L’Intendant

20$ - Informations/réservations: 418-692-6666