Archive for the ‘Musique populaire’ Category

Agnès Bihl à l’Intendant

Posted on février 26th, 2010 in Musique populaire | Comments Off

L’auteure-compositrice et interprète française Agnès Bihl lancait au Québec le 23 février dernier son plus récent album, Rêve Général(e), sorti en France le 1e février dernier, une réalisation de Didier Grebot.

« C’était un challenge: je sais écrire des choses dures, je sais faire mal, mais est-ce que je peux écrire sur le bonheur d’exister?» Et voici Agnès Bihl signant des chansons d‘amour, des tranches de vie heureuse, des portraits drolatiques, des scènes de comédie. Elle a donné pour titre à son album un slogan de Mai 68, Rêve Général(e). Et elle en a appliqué un autre à son travail: elle s‘est interdit de s‘interdire.

L’artiste parle ainsi d‘un disque «moins féministe et plus féminin », de «l‘envie de mettre un peu de sourires dans mes concerts». On la connaissait moqueuse, ironique, sarcastique. Voici qu‘elle ose le sourire, comme avec Mamie les cheveux mauves, personnage mi-Doisneau, mi-Dubout, ou avec Elle et lui, chamaillerie amoureuse swing. Oui, son univers est «moins glauque, moins dur, plus optimiste» mais tout en continuant à railler la bêtise ordinaire comme dans Quand on voit c‘qu‘on voit. Elle a un grand sourire radieux : «J‘avais envie d‘aller mieux.»

Pour une deuxième année consécutive, Agnès Bihl débarque au Québec en plein cœur de février armée de ses bottes lunaires rouges et de son énergie débordante  pour lancer son nouvel album et y présenter une série de spectacles. La direction musicale des spectacles au Québec est assurée par le remarquable Steve Normandin qui l’accompagne au piano et à l’accordéon. Pour les représentations de Québec et Montréal, Agnès Bihl partagera la scène, en plateau double, avec l’auteur-compositeur-interprète québécois Stéphane Côté.

« Agnès Bihl, repérée pour sa verve farouche, a toujours eu le don d’épingler les travers de nos sociétés […] La Petite Sirène, portrait d’une fille clouée dans son fauteuil, est un titre difficile et superbe. Preuve qu’Agnès Bihl, nouvelle protégée d’Aznavour, sait remarquablement écrire. »

(Télérama 09/01/08)

« Tout cela, Agnès Bihl le sert avec une énergie débordante de nouvelles couleurs et de relief, encadrant une voix un peu haut perchée, un peu voilée, un peu éraillée, un peu vacillante par moments, autrement dit bigrement humaine. Cette plume parmi les plus jolies du moment ressuscite la chanson résistante »

(Midi Libre 14/12/07)

« Nul n’est resté insensible à la poésie et au réalisme des textes d’Agnès Bihl, chanteuse talentueuse et prometteuse »

(Le Dauphiné Libéré 18/12/08)

« Après une première partie d’Agnès Bihl, fortement applaudie mercredi dernier par Serge Lama »

(Libération 24/10/07)

site officiel: http://agnes-bihl.com
son myspace: http://www.myspace.com/agnesbihl
site au Québec: http://productionsmb.com/agnesbihl.html

Agnès Bihl (Plateau double avec Stéphane Côté), le dimanche 28 février à 20h à L’Intendant

20$ - Informations/réservations: 418-692-6666

Stéphane Côté à l’Intendant

Posted on février 12th, 2010 in Musique populaire | Comments Off

Après une première série de spectacles en Europe à l’automne 2009, Stéphane Côté débute la tournée de son nouveau spectacle au Québec en choisissant sa propre ville pour les premières représentations. Pour l’occasion, il sera sur la scène de l’Intendant les 13, 14 et 15 février prochains.

Son nouveau spectacle fait suite à la sortie de son album Des nouvelles, paru le 25 août dernier. Pour ce spectacle, Stéphane Côté a choisi de le présenter en toute intimité, en version duo… guitares, guitares lélé, piano…la promesse d’une rencontre avec la poésie, la beauté des mots, l’humour et la tendresse.

L’artiste est heureux d’enfin casser la glace de ce spectacle à Québec. Gageons qu’il fera mentir l’adage que « Nul n’est prophète dans son pays ».  Il sera, pour l’occasion, accompagné au piano et à la guitare par Éric Savard dans une mise en scène de Dominick Trudeau. En novembre dernier, son spectacle a été très bien accueilli en Suisse et à Paris… des salles combles, un public ravi, des ventes de CD importantes et les éloges des médias;

« Certains le comparent à Brel, d’autres à Brassens mais pour les puristes, Côté c’est Côté. »

La Gazette de la région Delémont-St-Imier (Suisse)

« Ce soir-là peut être mis sous le signe de la rencontre. Celle d’abord de Stéphane et de son public parisien à qui il a fait vivre un réel moment de plaisir et de complicité…Il est surtout un chanteur- poète d’expression française faisant surgir des images poétiques qui résonnent en nous à l’instar de poètes disparus tels Brel et Brassens… Stéphane Côté est un artiste poétiquement engagé »

Claude Razakariasa, Correspondant à Paris pour Jean Luc HERIDEL / Radios Bretonnes


« Avec des textes qui font mouche, des mélodies qui font du bien et que l’on retient, Stéphane Côté fait partie de la liste des nouveaux noms qui comptent dans la chanson québécoise. »

Le Quotidien jurassien, Suisse

« Stéphane Côté, oiseau de passage québécois, s’est posé deux soirs au Sunset à Paris, dans le bouillonnant quartier des Halles, aujourd’hui disparues. Dans ce décor froid, … Stéphane Côté a d’emblée trouvé le ton pour s’adresser à un public attentif, ravi de le découvrir.»

Marc Legras, Chorus Les Cahiers de la chanson

Stéphane Côté, 13-14-15 février à l’Intendant à 20h - 20$

Renseignements et réservations : (418) 692-6666

Luce Dufault: nouvel album, nouveau spectacle

Posted on février 5th, 2010 in Musique populaire | Comments Off

Quelques jours après la sortie de Luce, son nouvel album en anglais, Luce Dufault vient présenter les succès de ses albums précédents, ainsi que ses relectures très personnelles de chansons qu’elle souhaitait depuis longtemps enregistrer et promener sur scène. Dans le cadre de la formule Des rives intimes, ce tout nouveau spectacle sera présenté le 12 février à l’Anglicane et le 13 février au Théâtre du Petit-Champlain.

L’artiste nous propose un menu varié, composé des titres qu’il fait bon de retrouver en plus de nouvelles interprétations unifiées par un son Motown, qui colle parfaitement à Luce. Une sélection de chansons R&B et soul (I can’t stand the rain, You keep me hanging on), jazz (My funny Valentine, Someone to watch over me,) ou pop (Time after time). Des classiques pour la plupart, qui dévoilent une interprète au sommet de son art, tantôt touchante et enivrante, tantôt fougueuse et explosive.

Jean-Sébastien Fournier et Jean Garneau, les musiciens et complices de longue date qui signent également la réalisation de ce septième album, seront sur scène avec elle. Un grand spectacle intime!

Consulter le site de Luce Dufault en cliquant ici

Luce Dufault, vendredi 12 février à 20 h à L’Anglicane et samedi 13 février à 20 h au Théâtre Petit Champlain

40,00 $ (frais de service en sus)

Information / Réservation : (418) 838-6000 (billetterie de L’Anglicane) et (418) 692-2631 (billetterie du Théâtre Petit Champlain) ou sur le Réseau Billetech