Le jeudi 30 avril, Jean-Marie Zeitouni propose un concert à saveur française autour de la musique de Maurice Ravel. Le programme réunit deux œuvres de Ravel, le Quatuor en fa majeur, dans un arrangement pour orchestre à cordes de Jean-Marie Zeitouni et l’Introduction et Allegro pour harpe, flûte, clarinette et quatuor à cordes, auxquelles s’ajoutent des pages de Vincent d’Indy et Arthur Honegger. Présentés à 14 heures et à 20 heures, ces concerts viendront clore les séries Plaisirs d’après-midi et Da camera.

En 1903, Ravel est encore l’élève de Gabriel Fauré mais il a déjà séduit le public avec Pavane pour une infante défunte et Jeux d’eau, deux pièces pour piano encore très célèbre aujourd’hui. Avec son Quatuor à cordes, il s’attaque pour la première fois à un genre d’envergure et fort développé. Non seulement Ravel relève-t-il avec succès le défi mais il dévoile aussi une riche palette sonore doublée d’harmonies subtiles, confirmant l’originalité et la force de sa personnalité musicale. Composée en 1905, l’Introduction et Allegro pour harpe, flûte, clarinette et cordes, a été commandée par la maison Erard afin de promouvoir la harpe à pédales. Empreinte d’élégance et de poésie, cette œuvre intimiste permet à la harpiste de faire montre de toutes ses capacités techniques et expressives.

En première partie, la violoniste Véronique Vychytil et le violoncelliste Benoît Loiselle feront découvrir l’entraînante et ludique Sonatine pour violon et violoncelle de Honegger. Enfin, les violonistes Michelle Seto et Pascale Gagnon, les altistes Annie Morrier et Jean-Louis Blouin et les violoncellistes Raphaël Dubé et Benoît Loiselle partageront la scène pour livrer le Sextuor opus 92 de Vincent d’Indy.

Empruntant son langage à l’Allemagne de la fin du XIXe et ses formes aux baroques et aux classiques, cette œuvre témoigne de l’engagement du compositeur à respecter de manière inconditionnelle la tradition.

Information et réservation
Billetterie du Palais Montcalm
(418) 641-6040 – 1 877 641